FAQ

1) Qu’est-ce que le projet Lapin Blanc ?

Il s’agit d’une place de marché dédiée au DIY (Do It Yourself / Faîtes-le vous-même), créateurs et fournisseurs de matières premières. Lapin Blanc est un projet initié par des vendeurs de DIY et des créateurs qui veulent prendre en main leur avenir et participer positivement à la société.

En façade, elle peut ressembler à d’autres plateformes que vous connaissez (avec des fonctionnalités supplémentaires conçues par et pour les vendeurs). Cependant, de par son statut de SCIC, son fonctionnement interne est fondamentalement différent puisqu’elle APPARTIENT à ses utilisateurs qui décident donc collectivement de ses évolutions.

2) Qu’est-ce qu’une SCIC ?

Une Société Coopérative d’Intérêt Collectif est une société de droit commercial gérée selon les règles coopératives. Les vendeurs, les clients, les partenaires sont parties prenantes de la vie de la société. Une SCIC ne peut pas être délocalisée, vendue, ou désossée sans l’accord des actionnaires/coopérateurs (et cette fois-ci, les actionnaires, c’est nous !).
C’est donc un projet qui s’inscrit dans la transparence, la pérennité, la coopération, la démocratie.
La SCIC Lapin Blanc a vocation à devenir un outil performant et durable, pour que tous les acteurs du DIY puissent construire leur activité professionnelle avec sérénité.
Les grandes décisions stratégiques de l’entreprise sont votées par les coopérateurs, tandis que la gestion quotidienne est réalisée par des salariés, coopérateurs et utilisateurs du service.

En savoir plus sur les SCIC : http://www.les-scic.coop

3) Est ce qu’un groupe concurrent peut racheter plein de parts et devenir majoritaire ?

Non, car les droits de votes ne sont pas proportionnels au capital.
Une personne physique ou morale = une voix.
De plus, on ne peut pas  » vendre  » ses parts sociales à un extérieur de manière unilatérale.

4) Pourquoi le nom « Lapin Blanc » ?

Dans beaucoup de croyances et de mythologies, le Lapin symbolise le renouveau, la renaissance (cf. le Lapin en chocolat que nous offrons pour Pâques, au début du printemps).
Comme quelqu’un nous l’a fait remarquer, le Lapin a aussi la caractéristique de savoir bien rebondir ! Un clin d’œil à notre mésaventure sur ALME/ALM, mais bientôt nous n’y penserons plus que comme un tremplin vers quelque chose de bien meilleur.
Enfin, si un lapin seul est juste un petit être mignon et inoffensif, sa force est de se reproduire très vite. Rapidement, les lapins pullulent et deviennent impossibles à éradiquer … un peu à notre image : c’est notre nombre qui fera notre force !

5) Allez-vous garder ce logo ?

Le projet Lapin Blanc est pour l’instant porté par un groupe de bénévoles (vendeurs et développeurs Web) qui attendent que des coopérateurs de joignent à eux. Beaucoup de temps a été consacré à la conception d’un projet solide, aussi bien sur le plan des statuts, du budget prévisionnel que de la technique, mais c’est vrai, nous avons laissé de côté l’emballage … faute de compétences au sein de notre groupe. Considérez que nous vous proposons d’emménager avec nous et que, afin que vous vous sentiez à l’aise, nous vous solliciterons pour choisir la couleur des murs !
Concrètement, si l’un de nos futurs coopérateurs veut apporter ses compétences de ommunicant/graphiste, sa proposition sera la bienvenue et soumise à l’approbation du groupe. En l’absence d’une proposition bénévole, un budget a été prévu pour la construction de notre image.

6) Qu’est-ce que l’utilisation de la plateforme va coûter aux vendeurs/créateurs ?

Nos prévisions comptables nous permettent de trouver un équilibre économique avec 10% de commission et aucun autre frais.
Si un jour un projet nécessite plus de fonds, la communauté sera appelée à voter pour répondre à la question suivante : « Voulez-vous augmenter les commissions à X% afin de financer tel besoin ? »

7) Qui peut vendre : Pro et/ou particuliers ?

Tout le monde peut vendre actuellement. Lors de la prochaine Assemblée Générale, les différents groupes de coopérateurs pourront faire des propositions et demander un vote. A partir du 1er janvier 2018, la loi française obligera les plateformes de vente en ligne (Ebay, Etsy, Dawanda, Lapin Blanc …) à communiquer à l’Urssaf le chiffre d’affaire produit par chaque particulier. Par rapport à cette nouveauté, les initiateurs du projet Lapin Blanc proposent que la plateforme se situe dans une démarche d’accompagnement, de solidarité et d’entraide envers les particuliers qui souhaiteraient continuer leur activité et s’engageront donc dans une démarche de professionnalisation. Nous pouvons aussi imaginer sensibiliser les particuliers en les alertant dès que leur chiffre d’affaire dépasse un certain seuil (par exemple). A nouveau, il s’agit de propositions des initiateurs de Lapin Blanc : nous souhaitons que, le plus rapidement possible, les coopérateurs (Vendeurs, créateurs, utilisateurs …) orientent la plateforme vers ce qui leur semblera le plus juste.

8) Un forum est-il prévu sur la plateforme Lapin Blanc ?

Oui. Comme sur ALM/ALME vous retrouverez ce précieux lieu d’échange et d’entraide entre vendeurs/créateurs.
D’ailleurs, si vous vous sentez l’âme d’un modérateur, vous pouvez d’ores et déjà nous contacter.

9) Quels moyens de paiement seront disponibles pour les clients de la plateforme ?

Le paiement par chèque est disponible et CB/Paypal à venir très prochainement.

10) Peut-on importer sur Lapin Blanc notre catalogue ALM/ALME ou faut-il tout recommencer ?

Nous vous proposons l’importation de votre fichier avec quelques champs manquants, et sans les images, car celles ci ne sont plus disponibles chez ALM/ALME.

11) Comment allez-vous avoir un bon référencement sur Google en étant une nouvelle plateforme ?

Grâce aux vendeurs et créateurs qui mettront très vite plein de fiches produits ! Plus nous serons nombreux, plus nous serons visibles et forts. Nous allons peu à peu recréer une communauté.

12) Comment devenir coopérateur ?

Vous pouvez devenir coopérateur en achetant une (ou plusieurs !) parts sociales.
Une part sociale coûte 100 euros. Elle peut être versée sous forme de 4 chèques de 25 euros qui seront alors encaissés à 1 mois d’intervalle chacun.

Devenir coopérateur vous donne le droit et le devoir d’exprimer votre vote lors des Assemblées Générales et à tout moment de la vie de la Société Coopérative, lorsque des choix d’orientation stratégique seront pris.
Devenir coopérateur vous donne droit à toucher des dividendes chaque année (% voté lors de l’AG en fonction du résultat et des choix d’orientation de l’entreprise). Nous préférons être honnêtes avec vous : la rémunération sera symbolique et il ne faut pas espérer des dividendes qui vous permettent de devenir rentier !

13) Je souhaite soutenir le projet mais je n’ai pas forcément envie de voter lors des Assemblées Générales, que puis-je faire ?

Si vous ne voulez pas devenir coopérateur, vous avez tout de même deux possibilités pour nous soutenir :

  • En investissant dans un (ou plusieurs) titre participatif à 100 euros, vous nous soutenez à long terme dans ce beau projet et vous touchez des dividendes (% voté lors de l’AG en fonction du résultat) chaque année.

Et bien sûr en faisant connaître Lapin Blanc autour de vous, via les réseaux sociaux, votre fichier clients et fournisseurs, amis, collègues…

14) Est ce que tout le monde peut devenir coopérateur et voter à  l’Assemblée générale ?

Oui, il suffit d’acheter une ou plusieurs part(s) sociale(s) (bulletin de souscription disponible sur le site).

15) Est-il possible d’acheter plusieurs parts à différents moments ? 

Oui. Lapin Blanc est à capital variable et peut ainsi accepter régulièrement de nouveaux collaborateurs. Il n’y a pas de dates limite.

16) Puis-je ouvrir une boutique si je suis un particulier ?

Oui. Lapin Blanc s’adresse autant aux particuliers, qu’aux professionnels.

17) Que m'apporte l'achat de plusieurs parts sociales ?

1 personne = 1 voix à l’assemblée générale. Le nombre de parts achetées ne détermine pas le nombre de vote à l’Assemblée Générale. En achetant plusieurs parts sociales vous contribuez cependant directement au lancement de l'activité et prouver votre engagement dans votre outil de travail.

18) L'ouverture d'une boutique est-elle payante ?

Non, l’ouverture d’une boutique est totalement gratuite. L’achat d’une part sociale permettant de devenir coopérateur coûte 100€.